intentions

Fondé en novembre 2017 par Charlotte Blein, situé en Uzège (Gard) et intégré à la SCOP Mine de Talents, ArcheVive est un bureau d’études qui s’intéresse à l’histoire des villes et des territoires, à la mémoire des hommes qui les habitent ainsi qu’à l’ensemble du patrimoine culture (architecture, mobilier, sites archéologiques, patrimoine immatériel, etc.) qui demeure et attend d’être révélé, protégé, valorisé.

Connaître et valoriser l’histoire, la mémoire et le patrimoine

À travers la production de savoirs historiques et de diagnostics patrimoniaux, par des recherches documentaires (archives/bibliographie), un travail de terrain et d’enquête auprès des populations (recueil de mémoires), ArcheVive alimente les projets de connaissance, de protection, de médiation et de valorisation du patrimoine, mais aussi les projets de territoire (société, développement, aménagement, etc.) qu’elle enrichit d’une dimension historique, patrimoniale, mémorielle et participative.
ArcheVive intervient également dans la conduite de projets culturels et patrimoniaux, lors d’actions de sensibilisation et de formations, pour l’élaboration d’analyses et d’enjeux problématiques ainsi que pour la définition d’axes de développement.

Dans une perspective ethnographique, ArcheVive est également engagé dans le recueil de témoignages en vue de la réalisation d’archives orales, de documentaires audio ou vidéo.

Mettre l’histoire, la mémoire et le patrimoine au service de la transition des territoires

La perspective d’ArcheVive est double : satisfaire aux impératifs de la sauvegarde et de la valorisation des patrimoines, de manière créative et originale, avant toute destruction irréparable ; œuvrer pour faire entendre le rôle et l’importance de la mémoire et de la connaissance du passé dans le développement harmonieux de toute société. L’histoire peut servir et informer les pratiques sociales, politiques et culturelles ; elle est susceptible de contribuer puissamment à leur évolution positive. ArcheVive entend ainsi accompagner la transition écologique et sociale des territoires et, en irriguant la réflexion collective, participer à la construction d’une société responsable.

charlotte blein

Après avoir réalisé des études en histoire et en archéologie, Charlotte Blein est aujourd’hui titulaire d’un doctorat dans ces deux disciplines (E.H.E.S.S./Université de Thessalonique/EfA) ; elle s’est par ailleurs formée à la médiation scientifique et au pilotage de projets culturels (CNAM).

Au cours de sa formation et de ses années de recherche universitaire, elle s’est engagée dans différents projets qui l’ont menée sur des terrains d’enquêtes archéologiques et historiques variés en France et à l’étranger (Grèce, Albanie). Dans ce cadre, elle a travaillé aux côtés d’acteurs du patrimoine et du monde scientifique. Le temps qu’elle a par ailleurs consacré à l’enseignement universitaire et secondaire l’a toujours encouragée à communiquer de façon claire et précise les résultats de la recherche scientifique. Enfin, son parcours et ses rencontres l’ont conduite à développer une réflexion sur les enjeux sociétaux d’une sauvegarde et d’une valorisation pertinente et sensible du patrimoine.

En 2017, forte de ces expériences et de cette réflexion, elle fonde ArcheVive afin de mener à bien ses ambitions et de prendre part, selon une démarche et un positionnement éthique cohérents, à l’étude, la sauvegarde et la valorisation des patrimoines et des mémoires de notre société.

LinkedIn        CV